Semée par la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme
Aménager
C'est l'hiver, plantons des arbres et des haies !
planter

J’aménage un espace naturel

Parmi les façons d’agir proposées sur J’agis pour la nature, l’aménagement d’un espace naturel occupe une place importante ! Les chantiers nature de restauration de sentiers, de création de jardins partagés ou de plantation d’arbres ou de haies sont essentiels pour minimiser l’impact de l’humain sur nos territoires.  

Si parfois moins d’activités sont proposées en hiver, cette saison est pourtant la plus propice à la plantation d’arbres et de haies sur nos territoires !

En effet, l’hiver correspond à la période de repos végétatif des arbres, c-à-d. que la sève ne circule plus dans la tige, mais que les racines continuent de développer leur système sous-terrain. C’est pourquoi planter un arbre en hiver lui permet de bien prendre racine dans sa nouvelle terre avant l’éclosion de ses bourgeons au printemps. Il faut cependant choisir un jour sans gel et sans grand froid pour la plantation.

Pourquoi planter des arbres et des haies ?

Personne ne saurait ignorer que les arbres sont nos plus grands alliés pour lutter contre le réchauffement climatique. Les arbres nous rendent des services (dits services écosystémiques) inestimables :  ils améliorent la qualité de vie en milieu urbain par leur absorption des polluants atmosphériques, du bruit et des eaux de pluies, ils constituent des îlots de fraîcheur en réduisant la température ambiante et ils sont le refuge d’une importante biodiversité ! Aussi bien les zones rurales que les zones urbaines sont menacées par l’érosion des sols et les arbres permettent de lutter contre ce phénomène.

Reboiser nos espaces naturels est donc urgent, notamment par l’intermédiaire de haies. Pourquoi les haies ? En plus de lutter contre l’érosion des sols, elles sont très utiles à la sauvegarde d’une faune variée en tant que réservoirs de nourriture, abris pour se protéger des prédateurs et lieux de reproduction. Il ne faut donc surtout pas négliger leur importance ! L’Association des Planteurs Volontaires  fait partie de notre réseau J’agis pour la nature et estime qu’un kilomètre de haie planté est équivalent à une tonne de CO² stockée par an !

haie-oiseau
© Pixabay

 

Comment faire ?

Le faire soi-même dans son jardin est évidemment une solution, mais pour les novices, de nombreuses associations locales de protection de la biodiversité organisent des chantiers nature encadrés, auxquels vous pouvez participez seul·e ou accompagné·e. En effet, une telle plantation ne s’improvise pas, il faut savoir quelles espèces planter selon les mois de l’hiver. Par exemple, s’il est plutôt conseillé de planter un châtaigner ou un cèdre en novembre, la fin de l’hiver est recommandée pour les conifères. 

De même, pour les haies, être guidé n'est pas de trop !

Participer à des plantations prévues par des associations expertes en la matière est donc un moyen efficace de contribuer à la sauvegarde de la nature pendant la saison froide !

Votre structure propose des activités de plantation ? Postez les dès aujourd’hui sur J’agis pour la nature !

Vous êtes bénévole et souhaitez apprendre ou agir en plantant des arbres et des haies ? Alors inscrivez-vous à l’activité nature de plantation de votre choix sur J’agis pour la nature  !  

Autres actualités récentes
En 2016, Le CPIE des Monts du Pilat a créé une mare afin de développer l’accueil de la biodiversité sur site et d’étudier l’écosystème aquatique. Mais les berges s’affaissaient et rendaient l’accès difficile et dès le mo...
Posté le 14/01/2020

Newsletter

Inscrivez-vous
dès maintenant :